Actualité

[Article] Bien réussir son BYOD

03-BYOD_300x200

Qu’est-ce que le BYOD ?

Le BYOD ou « Bring Your Own Device » (ou AVAN en français pour « Apportez Votre Appareil Numérique ») consiste à utiliser son équipement personnel pour réaliser des actions/activités au sein de son environnement professionnel. Dans le cadre de l’enseignement, il s’agit de demander aux étudiants d’utiliser leur équipement (ordinateur, tablette, smartphone…) pour réaliser les activités pédagogiques que l’enseignant aura demandé lors des cours, TD…

Comment préparer son BYOD ?

C’est préparer son scénario pédagogique 

Il est nécessaire avant de débuter d’avoir une réflexion sur la ou les activités que l’on souhaite faire réaliser par les étudiants à partir de leur dispositif, par exemple :

  • Type d’activité : recherche documentaire, exercice, évaluation, communication…
  • Durée de l’activité
  • Individuel ou en groupe

C’est vérifier l’environnement technique

L’activité proposée

Selon l’activité proposée aux étudiants, pensez à vérifier qu’elle est faisable à partir d’un petit affichage (écran de smartphone) et qu’elle n’est pas liée au type de smartphone (android ou iphone pour les principaux).

L’équipement des étudiants

L’équité entre les étudiants est un élément qui ressort souvent lorsque l’utilisation du BYOD est envisagée. C’est pourquoi il est conseillé de faire un sondage auprès de ses étudiants pour savoir s’ils sont équipés et de prévoir un plan de secours au cas où des étudiants ne possèdent pas d’équipement.

03-BYOD-infographie

L’environnement de l’établissement

Si votre activité nécessite une connexion à internet, pour accéder par exemple à la plateforme d’enseignement Moodle, vous devez vérifier si votre salle de cours dispose :

  • d’une couverture wifi suffisante.
  • d’une couverture 3G/4G par les opérateurs téléphoniques : ce type de connexion peut venir en aide aux étudiants n’arrivant pas à se connecter en wifi.
  • de l’horaire de l’activité. Si vous réalisez une activité à une horaire d’affluence, le wifi sera potentiellement déjà sollicité par d’autres étudiants se trouvant à proximité de votre salle de cours.

Pour vérifier la couverture wifi de votre salle de cours, vous pouvez déposer une demande dans le centre de services au moins 10 jours ouvrés avant votre activité pour laisser le temps aux équipes techniques de vérifier votre besoin. Dans votre demande, indiquez : la date et l’horaire, le lieu et le nombre d’étudiants qui devront se connecter.

C’est vérifier le cadre « juridique »

Si vous souhaitez réaliser des évaluations via le BYOD pour du contrôle continu par exemple, vous devez vous assurer que cette modalité d’évaluation est bien renseignée dans les modalités de contrôle continu. En ce qui concerne le contrôle terminal, le CFVU doit être saisi de cette modalité de contrôle des connaissances.

De même, si un étudiant n’a pas de dispositif personnel ou rencontre des difficultés lors de l’activité, vous devez prévoir une alternative, à plus forte raison s’il s’agit d’une activité évaluée.

Par exemple, pour un exercice noté, pensez toujours à imprimer plusieurs exemplaires de la version papier (1/3 des effectifs par exemple).

Une activité en ligne ne permet pas de vérifier l’identité de la personne qui la passe. En effet, un étudiant peut donner ses identifiants à un autre (même si tous les usagers de l’établissement ont signé la charte informatique indiquant entre autres de ne pas utiliser les codes d’un autre utilisateur).

C’est informer les étudiants

Afin que les étudiants soient dans les meilleures dispositions possibles, il est conseillé :

  • de rappeler (en avance et plusieurs fois) les conditions du BYOD (quelle(s) séance(s), quel type d’activité, quelle durée, quelle modalité d’évaluation…).
  • de leur rappeler de charger électriquement leurs appareils
  • d’avoir un compte informatique validé pour pouvoir se connecter au wifi ou aux services de l’Université.

Lors des séances, il est préférable d’afficher :

  • les règles d’usage du BYOD (durée, horaire,…),
  • les instructions de connexion au wifi eduroam est à privilégier. Si l’étudiant vient avec son téléphone et son ordinateur alors il faut lui indiquer de ne connecter au wifi que l’appareil servant au BYOD.
  • les instructions d’accès à l’activité : par exemple comment accéder au cours Moodle, le mot de passe éventuel pour accéder à l’espace de cours ou à l’activité.

Concrètement vous pouvez préparer un diaporama de 3 ou 4 diapositives contenant ces aspects.

Conseil : pour les mots de passe, éviter tout caractère ambiguë tel que le i majuscule et le l, le 0 et le O qui peuvent s’écrire de manière identique en fonction de la police de caractère.

Vous souhaitez mettre en place une activité avec le BYOD ? N’hésitez pas à contacter notre équipe !

Télécharger le guide

Exemple avec un test en ligne

Vous souhaitez tester l’acquisition du cours à la fin d’un CM au travers de plusieurs questions. Le test sera utilisé lors de 2 séances : le 21/11 et le 22/11. Le 21/11 il y aura des étudiants en tiers temps.

Vous ne voulez pas que les étudiants du 22 puissent faire le test le 21 et vous souhaitez gérer les étudiants en tiers temps.

On considère que vous avez géré au préalable les aspects présentés dans la partie « Gérer son BYOD c’est quoi ? »

Concrètement si vous utilisez Moodle voici quelques exemples de démarche :

  • Dans votre espace de cours, créer un groupe contenant les étudiants de la deuxième séance et un groupe contenant les étudiants tiers temps
  • Ajouter ensuite une activité Test

01-temps

  • Paramétrer la disponibilité du test. Par exemple ici l’activité s’ouvrira automatiquement à 10h45 et ne sera plus accessible à 11h. Une fois dans le test l’étudiant aura 10mn pour le faire. C’est le paramétrage principal pour tout le monde. Nous verrons après comment faire pour adapter ce paramétrage en fonction d’une population spécifique (tiers temps par exemple).
  • Mettre aussi la tentative en cours est envoyée automatiquement: à la fin du temps imparti, si l’étudiant n’a pas fini le test alors qu’il a répondu et enregistré ses réponses alors elles seront envoyées pour notation.
  • Limitez les tentatives autorisées à 1 :

02-tentatives

  • Eviter de mettre toutes les questions sur une seule page. En effet si vous avez plusieurs pages de questions, même si c’est un peu moins pratique pour les étudiants, cela permet à ces derniers d’enregistrer leur réponse à chaque changement de page. Ce qui est une sécurité supplémentaire. Ici par exemple on aura 2 questions par page.

03-mise en page

  • Pour rendre plus difficile la copie sur le voisin, vous pouvez mélanger les éléments de questions. Cela veut dire que même si les étudiants ont les mêmes questions, les propositions de réponses dans les questions seront mélangées aléatoirement et auront potentiellement un ordre différent du voisin.

04-comportement

  • Cacher la correction tant que le test n’est pas complètement terminé pour éviter que les étudiants se transmettent les réponses :
    • Garder Feedback à postériori

 05-comportement

  • Cacher la correction, les feedback… Ici, la seule information que l’étudiant aura, juste après sa tentative et au-delà, sera le nombre de point obtenu lors du test. Si vous souhaitez réajuster les notes à postériori nous vous conseillons de ne rien cocher et donc de ne pas autorisé l’affichage des points comme dans la capture ci-dessous.

06-options de relecture

  • Ajouter un mot de passe: Vous pourrez communiquer ce mot de passe au dernier moment, par exemple dans une des diapositives expliquant la démarche pour aller dans le Test.

07-restrictions

  • Ajouter des restrictions si vous en avez besoin.
  • Enregistrer.
  • Mettre ensuite suffisamment de questions pour que le test dure maximum 10mn environ.

Comment mettre un mot de passe par groupe ?

Si vous avez plusieurs groupes qui s’enchaînent, vous pouvez utiliser la dérogation de groupe et spécifier un mot de passe, un horaire et une durée temps différents pour chaque groupe.

Vous devez avoir créé vos groupes avant de faire la démarche.

  • Aller dans le Test.
  • Cliquer sur Administration du test / Dérogations de groupe.
  • Cliquer sur Ajouter une dérogation de groupe.

08-questionnaire

09-administration

Ici par exemple le groupe 2 aura un réglage différent du réglage général :

10-dérogations

Il vous suffit de réitérer l’opération pour tous les groupes concernés.

Comment mettre une durée différente pour le cas du tiers Temps ?

Vous devez avoir créé vos groupes avant de faire la démarche.

Ajouter une dérogation de groupe, pour un groupe que vous aurez nommé « Tiers temps » pour que ces étudiants disposent de plus de temps pour réaliser le test :

  • Aller dans le Test.
  • Cliquer sur Administration du test / Dérogations de groupe.
  • Cliquer sur Ajouter une dérogation de groupe.

11-questionnaire

12-administration

  • Renseigner le groupe concerné (vous devez l’avoir créé au préalable).
  • Renseigner un mot de passe (ici vous avez l’exemple d’un mauvais mot de passe dans le sens où si vous l’afficher à l’écran avec une police de type Arial, on ne saura pas si c’est un I majuscule ou si c’est un i minuscule).
  • Ajuster la disponibilité du test.
  • Ajuster les tentatives autorisées si besoin.
  • Enregistrer.

13-dérogation

Le jour du test, 10 minutes avant le début du test, afficher au tableau la procédure et règle du test et informer les étudiants qu’ils doivent se connecter à Moodle et aller dans la page d’accueil du cours contenant le test.

Il est recommandé d’attendre que tous les étudiants soient à la même étape, c’est-à-dire, sur la fenêtre de saisie du mot de passe pour accéder au test, avant de commencer : en effet, cela permet aux étudiants de commencer en même temps (ils disposent tous d’un compte à rebours avec le temps imparti), mais vous pourrez vérifier dans les rapports de notes si des étudiants ont commencé inexplicablement plus tard.

Dès que l’heure du test arrive (et que les étudiants sont tous à la même étape)  dites aux étudiants de réactualiser la page de cours et de rentrer dans le test. Vous aurez à ce moment-là changé de diapositive pour afficher le mot de passe d’entrer dans le test.